Comment réussir son investissement locatif à Nantes ?

13. juillet 2018 Infos 0
Comment réussir son investissement locatif à Nantes ?

De par ses nombreuses infrastructures et son grand électorat, Nantes est une ville très attractive. Elle compte, en effet, un nombre incalculable de grandes écoles et d’entreprises qui font sa réputation. Tous ces atouts influence considérablement la demande en immobilier dans cette métropole. Investir dans ce domaine devient alors une activité très lucrative. Le programme local de l’habitat (PLH) instauré en 2010 par la municipalité nantaise facilite considérablement le travail des investisseurs. Mais savez-vous comment rentabiliser votre investissement locatif à Nantes ? Face à une demande en location sans cesse grandissante, il est facile de répondre à cette question.

Sur quelle zone miser ?

Même si la ville de Nantes offre de grandes possibilités à ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif, il est capital de savoir où investir pour espérer un retour sur investissement satisfaisant. Le centre-ville et les zones à forte attraction estudiantine sont les plus recommandés. Ces quartiers et leurs environs sont généralement les plus propices à la location. 

Grâce aux nombreux services qu’ils regroupent, ces endroits sont les lieux de prédilection des professionnels et autres acteurs qui s’investissent dans la culture. L’investissement locatif dans la ville de Nantes permet donc de réaliser d’énormes gains en termes de capitaux.

Investir dans l’immobilier neuf

Si on s’en fie à la logique, on constate directement qu’un bien immobilier neuf a plus de valeur qu’un autre à l’ancien. Pour espérer avoir un retour sur investissement, il faut nécessairement investir dans le logement moderne. Avec tout le confort qu’offre ce type d’habitation en termes de performance thermique, acoustique, dispositifs pratiques comme ascenseur et parking, une bonne connexion internet, on comprend tout le capital que les locataires peuvent miser pour acquérir ce genre de maison. C’est d’ailleurs pourquoi, le prix de la location grimpe considérablement au niveau de la Cité des ducs de Bretagne. On note toutefois que dans cette partie de la ville, l’offre est nettement inférieure à la demande.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *